Return to site

Auvermoov, expérimenter votre solution 
#Clermont-Ferrand #mobilitech

Les lauréats témoignent

Auvermoov, c’est le concours de startups mis en place par le SMTC (Syndicat Mixte des Transports en Commun de l’agglomération clermontoise) pour gagner la possibilité d'expérimenter son projet à Clermont-Ferrand.

Les lauréats témoignent de leur expérience d'accompagnement et de la mise en place de leur expérimentation.

Gaël Sauvanet de Géovélo

Peux tu nous présenter ton activité ?

Géovélo est basé à Tours et existe depuis plusieurs années. Geovelo est la première application qui guide les cyclistes avant, pendant et après leur trajet. Pour cela, Geovelo calcule des itinéraires du plus court au plus sécurisé grâce à notre algorithme multicritère prenant en compte la sécurité, le temps, le confort et l’attrait touristique du parcours.

En plus de proposer un GPS pour les cyclistes, Géovelo intègre des fonctionnalités indispensables pour tout cycliste comme la géolocalisation des stationnements vélo, la disponibilité en temps réel des vélos en libre service ou encore, des balades pour découvrir le territoire.

Pourquoi avoir candidaté à Auvermoov ?

L’équipe d’Auvermoov est venu nous rencontrer au Salon des Transports Publics à Marseille et au salon Autonomy à Paris.

Comment se passe ton expérimentation ?

Après avoir été sélectionnés, nous avons eu des réunions de travail pour parler du contenu de l’expérimentation. Nous allons mettre en place notre produit Géovélo à Clermont Ferrand, avec deux étapes importantes dans la mise en oeuvre : l’intégration des données disponibles sur le territoire (issues du SMTC, de KEOLIS, de la ville de Clermont-Ferrand, de Clermont Auvergne Métropole) et la création d’une communauté de cyclistes pour utiliser l’appli et l’enrichir avec leurs données.

Quelle sont tes perspectives ?

On vient de lever des fonds, notre objectif c’est de poursuivre notre croissance et de commencer à penser au développement en Europe.

Franck Raynaud de Mybus

Peux tu nous présenter ton activité ?

MyBus dématérialise le ticket de transport. Gratuit et universel, il suffit d’un smartphone pour voyager, tout simplement. Côté infrastructure, un simple QR-code apposé sur les véhicules suffit et ne nécessite aucun investissement de la part de la ville. MyBus a reçu un “Innovation Award” dans la catégorie “Smart Cities”.

Pourquoi avoir candidaté à Auvermoov ?

D’abord, parce que c'est vital pour une startup de pouvoir tester son produit, et ici c'est possible grâce au SMTC et à la T2C (Transport en Commun de l'agglomération Clermontoise). Ensuite parce que je n’ai pas réussi à quitter Clermont-Ferrand ! La qualité de vie en Auvergne me correspond totalement. J'habite à la campagne mais je travaille tous les jours sur Clermont-Ferrand.
Je suis très impliqué dans l'écosystème digital clermontois et j’ai rapidement identifié Auvermoov comme l’opportunité de tester la solution MyBus sur une ville conséquente, qui a la volonté de devenir un territoire d’expérimentation de la mobilité. Ce qui est top à Clermont-Ferrand, c’est la taille de l'écosystème : suffisamment grand pour atteindre une taille critique, et suffisamment restreint pour ne pas être une ville impersonnelle. Tout le monde se connaît, on a rapidement des contacts avec des décideurs.
On a ici un super territoire d’expérimentation pour la mobilité. Clermont-Ferrand est labellisée FrenchTech mobilité, et Michelin s’implique dans l’accélérateur numérique, les startups et la thématique de la mobilité et les startups.

Comment se passe ton expérimentation ?

Nous avons gagné le droit d'expérimenter sur le réseau clermontois : dans un premier temps le test a été limité à quelques lignes de bus, opéré par un opérateur tiers sur de l’interurbain. Nous allons étendre cette expérimentation à tout le réseau. On a eu de nombreux échanges avec les équipes pour mettre en place ces expérimentations, avec des réunions de projets régulières.

Quelles sont tes perspectives ?

Boucler la levée de fonds bientôt, pour étoffer l'équipe et passer de 10 à 20 personnes.

Fabien Compère de Zouzoucar

Peux tu nous présenter ton activité ?

Basé en métropole lilloise, Zouzoucar est un réseau de parents pour partager les conduites des enfants.

Pourquoi avoir candidaté à Auvermoov ?

Nous avions besoin d'expérimenter sur un territoire, en étant soutenu sur le plan financier mais surtout organisationnel. Avoir la possibilité de faire sa preuve de concept sur un territoire comme Clermont-Ferrand, c’était une vraie chance.
D’un point de vue plus logistique, on est ici sur un territoire particulier, avec un bassin bien délimité et des parents qui viennent dans l’agglo depuis des communes plus éloignées. C’est donc d’autant plus pertinent pour nous de tester notre service sur ce territoire.

Comment se passe ton expérimentation ?

L’expérimentation va se lancer bientôt, nous sommes en train de la construire avec l’équipe d’Auvermoov.
J’ai trouvé dans l’équipe d’Auvermoov des gens qui ont une vraie bonne volonté pour nous aider, ils sont très facilitateurs. Ils nous aide à qualifier les lieux les plus pertinents pour notre expérimentation, en se basant sur leur connaissance des besoins locaux.
Il nous reste du chemin à parcourir avant la mise en place de l'expérimentation, mais j’ai en face de moi des partenaires motivés et intéressés.
Le SMTC m’incite aussi à être en interaction avec l’écosystème mobilité qui existe à Clermont-Ferrand.

Quelles sont tes perspectives ?

Aujourd’hui nous sommes 2 personnes chez Zouzoucar, nous aimerions boucler notre levée de fonds dans l’année et grandir bien sûr ! Nous ambitionnons un développement international pour aider toujours plus de parents dans leurs conduites.

Julien Coinchon de Koboo. Entretien avec Julien Coinchon et Nicolas Roussel.

Pouvez-vous nous présenter votre activité ?

Koboo entend digitaliser l’usage du vélo en secteur touristique grâce à une application, des itinéraires de découverte et un cadenas connecté.L’application Koboo présente un double intérêt : faciliter et/ou digitaliser la mobilité via la location de vélos à partir de son smartphone, valoriser le patrimoine local et les infrastructures cyclistes des collectivités en proposant de suivre différents parcours touristiques

Pourquoi avoir candidaté à Auvermoov ?

Nous étions basés à Clermont-Ferrand et ça avait du sens de candidater à ce concours local et d’avoir des relations avec le SMTC.

Comment se passe l'expérimentation ?

L’expérimentation SMTC de Koboo à Clermont-Ferrand n’a pas encore commencé, elle est en train d’être validée et doit être lancée en septembre. On n’aurait pas pu faire cette expérimentation sans le soutien d’Auvermoov. Dans un premier temps, on a pu faire du réseau : aller à l’inauguration de la Maison des Mobilités à Clermont-Ferrand, rencontrer le maire et d’autres acteurs locaux. Le format Auvermoov présente un avantage majeur en proposant d'accompagner les projets d'expérimentation sous la forme d'une prestation qui sera prise en charge par la SMTC, et c’est un réel confort financier.

Quelles sont vos perspectives ?

Aujourd’hui nous sommes en négociation avec plusieurs territoires pour déployer Koboo : Châtel-Guyon, l’intercommunalité Riom Limagne Volcans et Vichy Communauté en lien avec Transdev. Nous sommes aussi en négociation avec la société Arcade Cycle pour faire une saison test avec notre appli, avec des loueurs de vélos dans des campings.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly