Return to site

Education : découvrez où bien éduquer ses enfants ?

Mettre ses enfants dans une école est une préoccupation de taille. Tous les parents le confirmeront ! D’autant plus à Paris où la bataille pour la carte scolaire et ses dérogations est sans merci. Heureusement, pas besoin d’être aussi offensif hors de la capitale. Mais trouver la bonne école ou le bon collège pour ses petites têtes blondes reste un enjeu majeur.

Découvrez avec Laou les atouts de l’éducation en province et pourquoi il ne faut pas que l’éducation de vos enfants soit une barrière à votre départ en région !

L’école de la nature

Si vous êtes parent, vous le savez, les enfants ont besoin d’espace et d’horizon. Les écoles parisiennes étriquées et aux cours de récréation minuscules ne sont pas les meilleurs endroits pour garder un bambin toute la journée.

L’école à la campagne a fait ses preuves et se montre être le lieu idéal pour éduquer un enfant. Selon Yves Alpe, sociologue de l’éducation interrogé par L’Express :

« À origines sociales égales des élèves, les écoles de village obtiennent de meilleurs résultats au niveau des performances scolaires qu’en milieu urbain. »

Effectivement, la proximité avec la nature offre aux écoles rurales un laboratoire d’apprentissage à ciel ouvert. Le calme d’un village ou d’une petite ville prodigue un milieu moins anxiogène propice à l’éveil des enfants qui sont dans leur élément. La classe verte, c’est presque tous les jours !

Passer le bac en région

Paris est connu pour ses lycées de prestige, mais il ne faut pas se fier aux apparences. Dans la capitale c’est l’arbre qui cache la forêt.

Au classement des lycées, les établissement parisiens et versaillais trustent les premières places. Mais au niveau des académies la Corse, Rennes, Nantes, Grenoble et Poitiers constituent le top 5 en France. Tandis que Paris, Versailles et Créteil n’occupent que les 20ème, 21ème et 26ème place…

En 2015, L’Etudiant et l’Express, ont décidé de faire évoluer le classement des lycées. Exit, l’unique critère des notes au bac, sont intégrés un indice de progression des élèves et un indice de stabilité qui mesure la capacité des lycées à faire passer à mener leurs étudiants depuis la seconde jusqu’à l’examen final.

Les résultats sont surprenants :

1er : Notre Dame de la Viste à Marseille
2ème : Saint Joseph à Oloron Sainte Marie près de Pau (64)
3ème : Lycée Déborde à Lyon
4ème : Lycée de l’Assomption à Bondy (académie de Créteil)
5ème : Lycée ORT à Lyon

Le prestigieux Lycée Henri IV du 5ème arrondissement n’atteint que la 139ème place.

La preuve qu’il ne faut pas s’attarder sur les idées reçues et valoriser les lycées qui accompagnent leurs élèves sur trois ans de préparation au bac. Un bon conseil, si vous cherchez un lycée pour vos enfants, consultez le reste du classement (ici).

Vous trouverez certainement le lycée idéal dans votre nouvelle région !

Les très bons collèges hors de Paris

Évidemment, lorsqu’on regarde les classements des résultats du brevet par établissement, c’est Paris qui rafle la mise. Mais L’Étudiant remarque aussi de très bons résultats dans les régions.

Parmi les 30 meilleurs collèges de France (selon France-Examen), 5 collèges de province tiennent tête aux meilleurs établissements parisiens : Antoine de Saint-Exupéry (5ème), Les Chartreux (25ème) et Chevreul (29ème) à Lyon, le Collège de Provence à Marseille (16ème) et Sainte Anne à Brest (28ème).

Le Massif Central s’en sort également très bien ! « Les élèves originaires du Massif central brillent au brevet puisque la Lozère (92,55 %), l’Aveyron ( 91,96 %) et la Haute-Loire (91,14 %) suivent le Cantal (93,11 %) au classement. »

Astuce : Cherchez les collèges avec des filières internationales ou européennes. Ces classes sélectives assurent un meilleur niveau et la possibilité pour votre enfant non seulement de se perfectionner en langue, mais aussi de faire des voyages, des échanges avec d’autres pays.

Les critères d’un bon collège

Le site L’Etudiant s’est posé la question de ce qui fait (ou pas) un bon collège. Et sans surprise, il faut regarder du côté des résultats du brevet.

« C’est surtout le nombre de mentions très bien qui est intéressant. [Mais] il faut regarder aussi ce que deviennent les anciens élèves du collège. Si, au lycée, le taux de passage en 1re S est inférieur à 60 %, c’est mauvais signe » Isabelle, maman d’Aix-en-Provence (13)

Cela chagrinera peut-être les défenseurs de la nouvelle pédagogie, mais les mentions au brevet et le pilotage vers la filière scientifique sont encore le signe du bon niveau d’un collège.

En revanche, pour arriver à ces résultats, parents, élèves et professeurs s’accordent sur l’importance de l’équipe pédagogique. La réussite d’un élève et par extension des élèves de tout un collège n’est possible que par l’implication des professeurs à faire progresser les étudiants. Cela passe par une bonne entente entre les professeurs et leurs élèves, mais aussi entre les professeurs eux-mêmes et chacun prendra à cœur la bonne vie collective d’un établissement.

Pour cela, il est indispensable que chacun puisse évoluer dans une ambiance apaisée. La direction joue le rôle clé de médiateur. Elle doit gérer les conflits et veiller à évincer tout ce qui pourrait nuire au bien-être de tous (violences, vols…).

Comme le rappelle Sylvia, prof d’espagnol à Rennes : « Tous ces éléments ne se voient pas dans les statistiques. Et pourtant, ils sont essentiels au bien-être des élèves et donc à leur réussite ».

Si vous cherchez un collège pour votre enfant, ne regardez pas que les classements et les chiffres. Rencontrez des parents d’élèves et des professeurs, ils seront une source d’évaluation très précieuse pour vous !

Antoine Bruneton
Rédacteur pour le blog de Laou
All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly