Frédéric est co-président de Doing, une société de développement logiciels métier (web,mobile, IoT), basée à Saint-Etienne.

vivre à Saint-Etienne

Pourquoi avez-vous choisi de travailler avec Laou ?

On a connu Laou via le réseau de Digital League, et ils nous ont présenté le fonctionnement de la plateforme et surtout l’accompagnement des talents sur les territoires en région. 

On est situé à Saint-Etienne, et on travaillait avec des acteurs classiques du recrutement. Les profils qu’ils nous envoyaient n’étaient pas très pertinents au regard de notre besoin.

Ce qui nous a plu chez Laou, c’est que vous avez une connaissance des plus petites villes et des arguments pour convaincre les candidats. Nous avons eu l’impression d’être mieux représenté auprès d’eux.

Comment s’est déroulé le recrutement d’Hatem via Laou ?

J’ai apprécié le regard qu’a eu Laou sur notre process de recrutement. Quand Laou a pris en charge notre problématique pour attirer de bons profils, ils nous ont dit qu’il fallait travailler la marque employeur, notre image auprès des candidats. D’ailleurs, le profil entreprise m’a beaucoup plu.

On a eu quelques matchs avec des candidats, non concluants. Avec Hatem, ça a très bien matché : on avait des objectifs communs, c’était le principal, et la suite s’est bien passé. Le process a pris un peu de temps avec la situation sanitaire, mais on s’est investi, Laou aussi, et ça a marché.

équipe de Doing à Saint-Etienne
Une partie de l’équipe Doing

D’ailleurs, comment ça se passe depuis qu’Hatem a rejoint Doing ?

Il est arrivé pendant le déconfinement. Les équipes étaient en temps partiel, mais on a fait le choix de le faire venir à 100% au bureau afin qu’il puisse croiser tout le monde.

Afin de l’accueillir au mieux, nous lui avons offert On un kit de bienvenu très personnalisé et il a pu également participer à une des activités Doing que nous organisons deux fois par an. On lui a également permis de se libérer du temps pour trouver un logement, en complément de l’accompagnement de Laou et Settlesweet, leur partenaire pour le logement.

Concernant Hatem, c’était clairement le bon profil pour nous : recruté pour faire du front, il a réussi à évoluer sur des compétences back-end, et il arrive à être très performant.
On est vraiment ravis : on est 18 au sein de Doing et on a besoin de profils polyvalents comme lui. C’est vraiment un recrutement réussi.

Vous recommanderiez Laou ?

Oui bien sur. Notre projet de recrutement a été bien suivi par Laou, notamment par Charlotte, notre référente. Sans ce suivi indispensable, nous n’aurions pas eu le temps de gérer tous les aspects du recrutement d’Hatem.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est laou-logo.png.