Les ESN (Entreprises de Services Numériques) sont aujourd’hui incontournables dans le monde de l’IT. Regroupant plus de 150 000 salariés en France, elles mettent en relation des candidats à la recherche de missions et des entreprises ayant des projets à mener. Leurs activités principales sont le conseil, l’intégration de systèmes, la conception d’outils et la formation.

Mais comme dans n’importe quel secteur d’activité, certaines idées reçues circulent à propos des ESN : elles seraient vues comme des « marchands de viande » ; leurs candidats auraient des missions où ils s’ennuient ou, au contraire, où ils doivent former en urgence ; elles paieraient moins bien que les entreprises finales…

À travers les témoignages de salariés travaillant dans des ESN, LAOU vous emmène dans les coulisses de ces sociétés françaises expertes du numérique.

Idée reçue n°1 : dans les ESN, l’ambiance est mauvaise car ce sont des « marchands de viande »

Placer le bon candidat chez le bon client

Ce n’est pas parce que c’est un secteur ultra concurrentiel que toutes les ESN sont des « marchands de viande » ou qu’elles ne prennent pas vos besoins en compte. Certaines fonctionnent comme ça, certes. Mais le but de l’ESN est que vous soyez super bien intégré chez le client final. Elle ne va donc pas vous placer dans une entreprise où l’ambiance sera nulle et où vous ne serez pas épanoui. Si possible, elle va surtout essayer de créer de bons « matchings » pour que tout le monde soit content : sa réputation et votre bien-être en dépendent !

Alexis, ingénieur d’études chez Oxo Team, nous parle de son expérience : « Ici, c’est une ambiance familiale et j’ai vite accroché avec l’équipe. Il n’y a pas de relations ni de sentiment de supériorité. On se sent vraiment intégré et partenaire du développement de l’entreprise. »

ESN Oxo Team équipe
Source : https://www.linkedin.com/company/oxoteam/

Vous préférez un projet de moins de 10 personnes ? Vous avez besoin d’un responsable chez le client pour vous accompagner pendant votre mission ? Vous avez envie de travailler dans le luxe ou la santé ? Faites savoir clairement à votre référent dans l’ESN ce qui vous rendrait heureux ! 

Néanmoins, toutes les ESN ne fonctionnent pas de la même manière et cela peut arriver qu’elles cherchent à tout prix à placer un candidat chez un client. Pierre* nous raconte : « On m’a déjà demandé de mentir en rendez-vous client sur mes disponibilités ou sur certaines de mes compétences pour que j’obtienne le poste et l’ESN sa facturation. » 

Gardez toutefois à l’esprit que vous pouvez tout à fait demander à votre référent dans l’ESN de changer de mission si vous en ressentez le besoin. Vous pouvez même carrément changer d’ESN : elles sont assez nombreuses pour que vous trouviez votre bonheur.

Entretenir des relations agréables et régulières avec les candidats

Vous pensez peut-être aussi qu’une fois chez le client, vous n’aurez plus de lien avec votre ESN. Détrompez-vous. Vous travaillez effectivement sur un projet dans une entreprise mais votre engagement avec l’ESN reste le fil conducteur de votre vie professionnelle. Charlène, ingénieur d’études et de développement chez Sopra Steria, est très contente de la relation qu’elle entretient avec son ESN : « Les perspectives d’évolution sont bonnes et nous avons un bon suivi de carrière ».  

De plus, bon nombre d’ESN se démarquent grâce à des concepts et des philosophies innovants pour garder le contact et accompagner leurs candidats. Romain, ingénieur d’affaires dans une ESN spécialisée dans le conseil en ingénierie, nous confie : « Chez Step Up, on met beaucoup l’accent sur le bien-être de nos collaborateurs. Ils ont accès à des séances de coaching axées sur le développement personnel afin de libérer tout leur potentiel. »

Idée reçue n°2 : « sur le plan technique, je vais franchement m’ennuyer »

Faire matcher compétences et projets pour éviter l’ennui

L’objectif d’une ESN est de trouver des missions qui répondent concrètement à vos envies professionnelles. Elle va donc chercher des profils à la fois diversifiés et expérimentés, voire pointus sur certaines compétences. Cela vous permet donc de toujours travailler sur des technologies qui vous intéressent, même si vous changez de mission, et donc de ne pas vous ennuyer. 

Joël, développeur chez Delia Technologies, nous le confirme : « J’ai l’opportunité de travailler sur les technologies qui m’intéressent. Par exemple, bosser un ou deux ans sur un projet orienté JavaScript puis changer totalement de mission sans avoir à changer de société ». Il ajoute qu’en plus, le cadre de travail est vraiment sympa car les bureaux se situent au sein de La Cantine, un super espace de coworking et acteur majeur du développement de l’écosystème numérique à Nantes.

ESN Delia Technologies Nantes équipe
Source : https://www.welcometothejungle.com/fr/companies/delia-technologies

Bien sûr, il arrive parfois que l’ESN n’arrive pas forcément à trouver une nouvelle mission au moment où vous le souhaitez. Il est donc important d’instaurer dès le départ une bonne relation avec le client final.

Une ESN peut aussi vous permettre d’intégrer de très grandes entreprises, parfois cotées au CAC 40. Du coup, vous travaillez sur des missions stratégiques au cours desquelles l’ennui au niveau technique sera assez rare. C’est notamment le cas dans des secteurs comme l’aéronautique, l’automobile ou encore l’énergie et l’environnement.

Profil ou projet : l’importance du mode de recrutement

Le fait de s’ennuyer ou pas peut aussi dépendre de la manière dont vous avez été recruté par l’ESN : sur profil ou sur projet. Dans les 2 cas, vous êtes engagé sur la base de vos compétences et connaissances. 

Mais sur profil, c’est pour des missions ou des demandes à venir. L’avantage, c’est que l’ESN a confiance en vous et en votre potentiel. Elle est parfaitement au courant des besoins de ses clients et elle sait que vos compétences seront très vite demandées pour une mission. L’inconvénient, c’est que vous ne savez pas sur quel projet vous allez travailler au moment de votre recrutement par l’ESN.

Si vous êtes recruté sur projet, c’est différent. L’ESN répond à un besoin concret du client, qui cherche LE talent pour mener son projet à bien. Vous savez donc immédiatement si l’entreprise et la mission proposées vous plairont. C’est vous qui choisissez : le risque de vous ennuyer frôle donc le niveau zéro.

Du coup, le risque de vous ennuyer techniquement peut être plus important si vous êtes recruté sur profil plutôt que sur projet. Mais la plupart du temps, l’ennui est quasi inexistant dans les missions qui vous sont confiées. Pierre nous avoue même que cela peut parfois être tout le contraire : « Oui, on peut s’ennuyer ou à l’inverse, être dépassé techniquement. On est parfois sous l’eau et il faut se former rapidement ou alors, les tâches sont basiques et ennuyeuses et elles rendent les journées longues à n’en plus finir. »  Il est donc essentiel de faire le point avec l’ESN et le client avant de vous engager afin de vous assurer que vous ne vous retrouverez dans aucune de ces 2 situations.

ESN recrutement profil projet
Source : https://www.monincroyablejob.com/

Idée reçue n°3 : les ESN payent moins bien que les entreprises finales

La plupart du temps, c’est faux. L’ESN fera son possible pour vous payer le salaire que vous lui aurez demandé lors de votre entretien. À condition bien sûr qu’il soit réaliste par rapport au marché. Dans le même temps, elle devra aussi respecter le budget du client final. Et bien sûr, l’ESN cherchera toujours à optimiser sa commission, comme n’importe quelle autre entreprise.

Son but premier est donc d’équilibrer ces 3 éléments et de faire converger les intérêts de chacun à travers l’écoute et la négociation. Dire que les ESN cherchent avant tout à faire du profit en baissant le salaire de leurs candidats le plus possible n’est donc pas totalement vrai, même si certaines le font. Encore une fois, toutes les ESN ne fonctionnent pas de la même manière. Mais le constat général reste que vous ne serez pas automatiquement payé moins en travaillant pour l’ESN plutôt que directement pour l’entreprise finale.

Romain nous explique comment il procède de son côté : « Si un client m’annonce que le tarif final est trop élevé, je ne vais pas hésiter à baisser ma commission. Ce n’est qu’en dernier recours que je vais m’adresser au candidat pour lui demander s’il serait prêt à faire un effort sur son salaire. »

Il est aussi important de mentionner que grâce à la fédération Syntec Numérique et sa convention collective, il existe une grille des salaires minimaux. Les ESN se basent sur cette dernière et pratiquent ainsi des salaires similaires. Cependant, certaines ne jouent pas forcément le jeu et tirent les salaires des candidats vers le bas afin d’augmenter leur marge. 

Pierre a malheureusement pu le constater par lui-même : « Je ne pense pas que les ESN aient à cœur d’équilibrer quoi que ce soit. Le profit est le seul mot d’ordre. Entre les dividendes pour les grosses ESN et les primes sur salaires des commerciaux, le candidat est parfois essoré au maximum. »

ESN salaire entreprise finale Syntec Numérique
Source : https://www.dossierfamilial.com/

En conclusion, la question à vous poser n’est pas « Est-ce que je dois travailler ou non dans une ESN ? ». Mais plutôt « Vers quelle ESN me tourner pour être sûr d’avoir des missions qui me plaisent ? ». Cela n’est pas toujours simple de le savoir à l’avance et comme dans n’importe quel secteur, chaque entreprise est différente. D’où l’importance d’être accompagné dans votre démarche pour mettre toutes les chances de votre côté !

N’hésitez pas à nous demander des conseils ou à nous poser vos questions ! La team LAOU travaille à la fois avec des clients finaux et des ESN. On sera donc ravis de vous aider à y voir plus clair pour trouver celle qui vous correspond 😉

*Nom d’emprunt afin de respecter l’anonymat de la personne nous ayant fait part de son témoignage

Laou est LA plateforme qui vous permet de trouver un super job dans l’IT dans un cadre de vie qui vous correspond partout en province. Ce n’est pas tout, Laou trouve aussi un job à votre conjoint(e), un logement, vous facilite le déménagement, vous fait découvrir la ville et bien plus ❤️!